Autisme : le nouveau rôle de l’Assurance maladie !
10 janvier 2019
Autorisation environnementale : une expérimentation à connaître !
10 janvier 2019
Afficher tout

Obésité infantile : prévenir plutôt que guérir ?

Le précédent Gouvernement a lancé un programme expérimental visant à prévenir l’obésité chez les enfants âgés de 3 à 8 ans. Cette expérimentation doit se terminer le 31 décembre 2019. Du moins normalement…

Prévention de l’obésité chez l’enfant : une expérimentation prolongée !

Lors du vote de la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2016, le Gouvernement avait souhaité mettre en place un programme expérimental devant s’appliquer à compter du 1er juillet 2016, et visant à prévenir l’obésité chez les enfants âgés de 3 à 8 ans.

Cette expérimentation devait prendre fin le 31 décembre 2019, mais le Gouvernement l’a prolongée jusqu’au 31 décembre 2020.

Les territoires retenus pour l’expérimentation sont toujours les départements du Nord, du Pas-de-Calais, de la Seine-Saint-Denis, et le département et la région d’outre-mer de La Réunion.

Pour mémoire, dans le cadre de l’expérimentation, le médecin traitant de l’enfant peut prescrire des consultations diététiques, des bilans d’activité physique ou des consultations psychologiques, en fonction des besoins et de la situation de l’enfant et de sa famille.

Ces consultations et ces bilans sont réalisés par des professionnels de santé ou des psychologues appartenant à des structures disposant de compétences particulières en ce domaine, telles que des centres de santé et des maisons de santé, sélectionnées par la caisse d’assurance maladie et les agences régionales de santé.

Ces structures bénéficient toujours d’une rémunération forfaitaire de 240 € par enfant, supportée par les caisses d’assurance maladie.

Par ailleurs, pour participer à l’expérimentation, les structures précitées doivent conclure une convention avec la caisse d’assurance maladie et l’agence régionale de santé territorialement compétente.

Enfin, les données recueillies dans le cadre de l’expérimentation peuvent être partagées et échangées entre les professionnels suivants (sous réserve que les titulaires de l’autorité parentale aient donné leur consentement) :

  • le médecin désigné par l’un ou l’autre des parents ou par le ou les titulaires de l’autorité parentale ou lorsqu’il aura été désigné, le médecin traitant de l’enfant ;
  • les professionnels de santé intervenant dans les structures retenues pour les expérimentations et participant à la prise en charge de l’enfant ;
  • tout autre professionnel de santé participant à la prise en charge de l’enfant ;
  • les psychologues intervenant dans les structures retenues pour les expérimentations et participant à la prise en charge de l’enfant.

Source : Arrêté du 20 décembre 2018 relatif à l’expérimentation visant à prévenir le surpoids et l’obésité chez les enfants de 3 à 8 ans

Obésité infantile : prévenir plutôt que guérir ? © Copyright WebLex – 2019